Le Compendium
      Albert Balasse

Appareil Gazogène Briet

Appareil Gazogène Briet - hauteur 45 cm

L'appareil est utilisé pour préparer des petites quantités d'eau de Seltz ou de certaines boissons gazeuses pour un usage domestique. Il se compose de deux boules ovoïdes en verre enveloppées dans un cannage en jonc pour protéger des chocs. Avec ce modèle, il est possible d'obtenir un litre d'eau de Seltz à partir d'un mélange pulvérulent  de 18 g d'acide tartrique et de 21 g de "bicarbonate de soude" (on parlerait, aujourd'hui, d'hydrogénocarbonate de sodium).

Les deux boules amenées à être vissées l'une sur l'autre renferment un tube vertical maintenu serré, par un joint en fil de coton, dans la tubulure de la boule inférieure qui porte un robinet pour la sortie de l'eau gazeuse.

 

Le tube, qui assure la communication entre les deux parties de l'appareil, constitue l'originalité de l'invention de Briet. A gauche, la représentation en coupe, issue du DICTIONNAIRE DE L'INDUSTRIE ET DES ARTS INDUSTRIELS de E.-O. LAMI (Paris - 1884), permet d'en voir le détail. Il se compose d'une tige creuse aa, emboitée dans un cylindre ee, qui porte sur la plaque de joint des trous capillaires bb et, vers la partie inférieure, des trous plus larges oo'. En suivant la manière de se servir de cet appareil, le rôle du tube se comprend aisément.

A droite, bien que le tube interne soit différent de celui qui entre dans la composition de notre Gazogène Briet,  les deux images tirées du TRAITÉ ÉLÉMENTAIRE DE CHIMIE par TROOST (1897) donnent une bonne idée de l'appareil lors de l'une des phases de préparation puis prêt à fournir son eau gazeuse.

                   1                                    2                                  3                                      4                                        5

En (1) et (2), On introduit, dans la plus petite boule, un mélange d'acide tartrique et de "bicarbonate de soude" puis on place le tube destiné à maintenir les poudres et à assurer la communication entre les deux boules. En (3), On emplit d'eau la boule la plus grande. En (4), on visse la petite boule sur la grande et en (5), on retourne le tout pour positionner l'appareil sur son pied en porcelaine. Par les orifices oo' du tube reliant les deux boules, une partie de l'eau passe dans la boule inférieure et provoque une réaction de vive effervescence avec les deux sels. Sous l'action de la pression, le gaz carbonique produit monte dans la boule supérieure par les orifices capillaires b et sature l'eau. Le robinet latéral permet de prélever le liquide acidulé ... L'appareil doit être préparé une demi-heure environ avant d'en faire usage.

Cet "appareil de ménage" dont l'invention par BRIET, mécanicien devenu horloger, remonte à 1840 n'était pas seulement utilisé dans la fabrication de l'eau de Seltz. Des recettes étaient proposées pour élaborer des eaux minérales gazeuses comme l'eau de Vichy, des sodas, des limonades et même du vin mousseux ... La publicité de l'époque précise qu'il était admis dans les hopitaux et hospices de Paris et approuvé par l'académie impériale de médecine. La réclame qui  suit date des années 1876, 25 ans après que Briet eut cédé son fonds à MONDOLLOT, Ingénieur-Constructeur, cette dernière société étant devenue MONDOLLOT Fils, Ingénieur-Mécanicien.

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2012-2017 - Tous droits réservés

ACCUEIL

MISCELLANÉES

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr