Le Compendium

Microscope de naturaliste
composé et simple,
type Cary - Gould

Les éléments du microscope dans le coffret en acajou de 16,3 x 11,4 x 5,1 cm - Royaume-Uni - Vers 1840

La notice descriptive est rédigée en anglais et en français. Elle est accompagnée d'une planche qui représente les principaux éléments entrant dans la composition du coffret. La lentille à fort grossissement ainsi que le dispositif d'éclairement des objets opaques ont été dessinés au crayon, il y a probablement longtemps. Sur des notices d'appareils identiques, ces éléments sont quelquefois imprimés.

L'appareil, que l'on voit ici dans la version "microscope composé", possède les caractéristiques du modèle imaginé par William CARY et Charles GOULD dans le premier tiers du 19e siècle. Plusieurs fabricants ont proposé cet appareil très apprécié dans les années 1830. Sa hauteur, avec le coffret, est égale à 29 cm.

Trois barrettes en os contiennent les préparations microscopiques transparentes pour deux d'entre elles et opaques pour la troisième. Ces barrettes de 9 cm de longueur ont une extrémité taillée en biseau pour faciliter leur introduction entre la platine du microscope et une presse à ressort qui les maintient en place.

Au centre, les trois disques qui peuvent s'encastrer dans la platine du microscope. Le premier est plan et on y dépose les objets transparents ; le deuxième, légèrement concave, permet de contenir deux ou trois gouttes du liquide à examiner ; le troisième, en ivoire, est utilisé en fond pour les objets opaques qu'il faut éclairer par dessus. Plus loin, la live-box pour observer, entre ses deux faces en verre, les insectes vivants ... A droite, la pincette pour saisir les petits objets.

Posée sur la notice descriptive traduite en français, la live-box ouverte.

La version "microscope simple" ou microscope de botaniste

Les trois premières lentilles sont utilisées, indépendamment l'une des autres ou en association, en tant que loupes du microscope simple ou comme objectifs pour le microscope composé. La dernière lentille, dont le grossissement est élevé, est utilisée uniquement comme objectif du microscope composé .

Le pinceau en poils fins et souples sertis dans un tronçon de plume d'oie est utilisé pour épousseter les optiques. Il a un peu perdu de sa fraicheur ...

La "Véronique petit-chêne", petite fleur bleue aux deux étamines, vue à travers une lentille du microscope simple

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2014 - Tous droits réservés

ACCUEIL

OPTIQUE

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                                 Albert BALASSE