Le Compendium

Moteur à vapeur
H. West

Moteur à vapeur à double effet - Hauteur : 27 cm  Socle: 12 x 10 cm - H. West - Londres

Le moteur à vapeur transforme, avec un rendement très médiocre, l'énergie thermique en énergie mécanique. Il comprend trois parties principales :

. Le générateur de vapeur dans lequel on chauffe de l'eau. Il s'agit ici d'un réservoir placé dans une enceinte tubulaire verticale et chauffé par un petit réchaud à alcool placée dans la base rectangulaire.
. Un cylindre dans lequel la vapeur produite pousse un piston dans un sens puis dans l'autre grâce à un sytème de distribution à tiroir : le cylindre est situé en partie haute de notre moteur.
. Un ensemble bielle-manivelle qui transforme le mou-vement alternatif linéaire du piston en un mouvement circulaire du volant d'inertie.

Devant l'enveloppe du générateur de vapeur, le cylindre et la boite à distribution.  Entre les deux, le tube coudé évacue la vapeur qui sort du cylindre ...

NOUVELLE PHYSIQUE
 de C. HARAUCOURT - Programmes de 1909

Ci-dessous et sur l'image de gauche, le tiroir est en position basse comme sur la Fig. 37. Sur l'image de droite, il est en position haute comme sur la Fig. 38. En observant la tige de commande du tiroir, on se rend compte que l'amplitude du mouvement n'est, sur notre machine, que de quelques millimètres.

La tige qui tire ou pousse le tiroir afin d'amener la vapeur au dessus ou au dessous du piston est actionnée par un excentrique solidaire de l'arbre et qui est situé, ici, entre la manivelle actionnée par le piston et le volant d'inertie.

"L'excentrique est un organe qui sert à transformer le mouvement circulaire continu en mouvement rectiligne alternatif. Les figures 160 et 161 le représentent, sur une plus grande échelle, dans deux positions diamétralement opposées. Il se compose d'une pièce circulaire KE, fixée à l'arbre, mais de manière que le centre de rotation de celui-ci ne coïncide pas avec le centre de la pièce, ce dernier étant en C, et le premier en O ; d'où il résulte que le point C décrit constamment autour du point O une circonférence qui est représentée dans le dessin par une ligne ponctuée. Par suite, passant successivement de la position représentée dans la figure 160 à celle représentée dans la figure 161, et réciproquement, le point C, tout en tournant autour du point O, est en réalité animé d'un mouvement alternatif dans le sens de la verticale.

Pour utiliser ce mouvement, on entoure l'excentrique d'un collier mn, dans lequel il peut tourner librement comme le doigt dans un anneau ; il résulte que pendant la rotation de l'arbre, le collier participe bien au mouvement ascendant et descendant du point C, mais non à son mouvement de rotation. En un mot, l'excentrique tournant seul, le collier ne fait que s'élever ou s'abaisser. C'est en transmettant ensuite son mouvement à une tige i qu'il fait marcher le tiroir."

COURS DE PHYSIQUE
"à l'usage des gens du monde, des candidats au Baccalauréat ès Lettres,
des Ecoles Normales Primaires, des institutrices, des pensions de demoiselles, etc.
par A. GANOT - Paris - 1863

Sur l'enveloppe cylindrique de la chaudière, le robinet supérieur correspond au trop plein du réservoir d'eau, générateur de vapeur, tandis que le robinet inférieur est utilisé pour la vidange. Sur le dessus de la machine, et à droite, il s'agit d'un bouchon à vis destiné au remplissage du réservoir.

 

Une des applications les plus importantes de la machine à vapeur est réalisée par la locomotive des chemins de fer.

PETIT TRAITÉ DE PHYSIQUE
à l'usage des Etablissements d'Instruction,
des aspirants aux Baccalauréats et des candidats aux Ecoles du Gouvernement
par M. J. JAMIN - Paris - 1870

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2014 - Tous droits réservés

ACCUEIL

CHALEUR

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                                  Albert BALASSE