Le Compendium

Petits coffrets d'appareils d'induction

Coffret d'induction de 15,5 x 9,5 x 5,5 cm alimenté par une pile Grenet d'un quart de litre ou de 18 cm de hauteur. Vers 1920

A la fin du 19ème siècle et jusque dans les années 1920 - probablement en dehors des préoccupations médicales qui accompagnaient les modèles plus importants destinés à l'électrothérapie - des appareils d'induction sont proposés dans des petits coffrets en noyer ou en acajou. On y trouve uniquement les cordons de connexion et les électrodes métalliques, cylindriques et creuses ou "manipules", que l'on fait tenir à pleines mains par un sujet qui, au passage du courant, reçoit des secousses peu agréables ... Ces appareils, sans marque apparente, sont dépourvus d'alimentation et nécessitent l'utilisation d'une pile externe telle une pile Grenet.

En 1928, la manufacture d'armes et cycles de St Etienne propose un semblable coffret. Les doses de dichromate de potassium sont accessibles dans le commerce sous le nom de "sel chromique en flacon"  pour convenir au remplissage des piles Grenet de 1/4, 1/2, 1litre ou 2.

Le deuxième coffret mesure 11,5 x 8,5 x 4 cm. Comme le précédent, il doit être alimenté par une pile externe et peut fournir le courant induit et l'extra-courant de rupture. L'intérieur du coffret ne permet pas d'ajouter d'excitateurs supplémentaires.

Coffret d'appareil d'induction. Dimensions : 11,2, x 6,8 x 4 cm. Vers 1920

Ce troisième coffret aux dimensions particulièrement réduites est certainement le plus petit modèle renfermant une bobine d'induction et deux manipules accompagnées de cordons de connexion. Comme le montre l'unique couple de bornes de sortie, il ne délivre que le courant induit de la bobine.

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2014 - Tous droits réservés

ACCUEIL

ÉLECTRICITÉ

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                                   Albert BALASSE