Le Compendium

Compas de poche, universel

La surface occupée par le compas replié est égale à 8,6 x 2,8 cm, ce qui en fait réellement un instrument de poche. En 1867, on trouve ce modèle dans le catalogue "Mathématical Instruments" de William Y. Mc Allister (Philadelphie) sous l'appellation  "universal, or pillar compasses, with handle - a very useful instrument". Il est alors proposé à 7,75 $. Dans son catalogue "Instruments de Géodésie, Mathématiques et Marine" de 1860, Charles Chevalier présente, en France, un compas légèrement différent au prix de 20 francs.

Les divers éléments sont posés sur une planche du "TRAITÉ ÉLÉMENTAIRE DE MATHÉMATIQUES ET DE PHYSIQUE des élèves qui se préparent aux examens pour le baccalauréat ès-lettres" par le Baron REYNAUD - PARIS - 1832

L'instrument est composé de 5 éléments distincts permettant d'obtenir plusieurs types et tailles de compas. Sur l'image ci-dessus, l'un des éléments droits protège encore l'embout à pointe sèche du petit compas tire-ligne. Sur l'image qui suit, tous les éléments sont utilisés dans la construction d'un grand compas tire-ligne de 16,5 cm de longueur. En jouant sur le sens des terminaisons, nous pouvons obtenir un grand compas porte-mine ou à pointes sèches ...

La longueur des branches du compas peut être réduite en supprimant les deux éléments droits, intermédiaires.

Le petit compas tire-ligne est désolidarisé pour être utilisé seul, tout comme peut l'être le petit compas porte-mine dont on ne peut voir, actuellement, que la pointe sèche.

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2013 - Tous droits réservés

ACCUEIL

MATHÉMATIQUES

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr