Le Compendium
   Albert Balasse

Niveau plongeant à pinnules
de J. Lefebvre

Niveau plongeant à pinnules, type n° 20, de Jules Lefebvre et Cie - Hauteur 19 cm, longueur 24 cm - Vers 1875

Trois types de "Niveaux plongeants" proposés par Jules Lefebvre & Cie en 1873

La notice publicitaire précise sous le titre "Observations préliminaires" : "Nos instruments sont trop en faveur auprès des divers Services de l'Etat et des grandes exploitations, telles que Chemins de fer, Charbonnages et Usines en général, pour qu'il nous soit utile d'insister ici sur les avantages qu'ils offrent sur ceux qu'ils sont appelés à remplacer, quand il s'agit surtout de Relevés rapides, d'Avant-projets ou de Tracés de routes et de chemins de fer, etc, etc."

L'appareil était utilisé par les arpenteurs pour les opérations de terrain. Comme beaucoup d'instruments d'arpentage, il est placé sur un pied en chêne à trois branches ou sur un piquet simple. La visée se fait par alignement de trois éléments : l'orifice étroit de la première petite plaque de laiton ou pinnule, le réticule croisé de l'autre pinnule parallèle à la précédente et un point d'une mire qui est placée à une certaine distance. C'est une application du phénomène de propagation rectiligne de la lumière que l'on peut vérifier en réalisant l'expérience illustrée par le dessin suivant :

 

COURS DE PHYSIQUE par B. BOUTET DE MONVEL - Paris,1865

Le niveau à bulle permet de régler l'horizontalité et, sur le socle, le cercle divisé est utilisé pour déterminer l'angle entre deux directions du plan horizontal.

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2017 - Tous droits réservés

ACCUEIL

GÉODESIE

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr