Le Compendium
      Albert Balasse

Trébuchet monétaire
par Parent "Au D couronné"

Trébuchet monétaire - PARENT, balancier - Coffret en noyer, dimensions 19,3 x 9,3 x 2,9 cm

Le coffret renferme le trébuchet, une série de poids en forme de pile à godets totalisant 4 onces et quelques subdivisions marquées en grains.

Au D couronné
PARENT
Gendre de M. Denis
et Successeur du Sieur Bouilli
Balancier  Ajusteur
et Vérificateur
Rue des Arcis N° 33
en face du Singe Vert
à Paris

Dans son Dictionnaire des fabricants français d'instruments de mesure du XVe au XIXe siècle, Franck MARCELIN situe PARENT au 33 rue des Arcis, entre 1819 et 1831, après qu'il eut repris l'affaire de Bouilli "Au D couronné". DENIS dont PARENT est le gendre, était également balancier "Au K couronné" jusqu'en 1814.

La longueur du fléau est de 16,7 cm pour une hauteur de la balance de 26,5 cm. Les plateaux sont relativement grands puisque leur diamètre est égal à  8,2 cm. La fabrication de l'instrument est soignée. Il suffit, pour s'en convaincre, d'observer les détails de la suspension, de l'aiguille ou des extrémités du fléau ...

Morceaux choisis ...

"Au D couronné"

A gauche, la pile à godets fermée a une hauteur égale à 2 cm. Complète, elle totalise 4 onces de l'Ancien Régime français pour lequel l'unité de base est la livre de Paris ou "livre poids de marc" valant un peu plus de 489,5 g. L'once est la seizième partie de la livre de Paris. Elle est elle-même divisée en 8 gros, le gros valant 72 grains. A droite, dans leur petit compartiment protégé par un couvercle, quelques subdivisons marquées en grains sont présentes .

Le boitier de la pile de poids pèse 2 onces. De gauche à droite les godets affichent leur valeur : 1 once, 4 gros, 2 gros, 1 gros, puis deux fois 1/2 gros. L'ensemble permet de réaliser les valeurs depuis 1/2 gros à 4 onces par bond de 1/2 gros.

1 once de l'Ancien Régime

30,59 grammes

Ci-dessus, l'image symbolise l'égalité entre l'once de l'Ancien Régime de France et les masses marquées du Système International d'unités. A droite, les 30,59 grammes ont été obtenus en plaçant, les unes à côté des autres, des masses marquées "actuelles" : deux masses de 20 et 10 grammes de forme classique et 4 subdivisions, sous forme de lamelles en cuivre, égales à 5 décigrammes, 5 centigrammes et deux fois 2 centigrammes.

A gauche, ces 3 subdivisons accompagnent la pile à godets. Il devait, autrefois, s'en trouver davantage dans le petit compartiment du coffret du trébuchet. Elles ressemblent aux subdivisions précédentes, mais il ne s'agit pas de fractions de gramme : ce sont des fractions d'once, c'est-à-dire des "grains" tels que l'on en recense 72 dans 1 gros, ou 576 dans 1 once.

Le marquage, en grains, est lu en ajoutant à la valeur exprimée en chiffres romains le nombre de points. Ainsi nous avons de gauche à droite une subdivision de 5 grains puis de 12 grains et enfin 18 grains. Le grain pèse un peu plus de 53 mg.

L'étiquette collée sur l'intérieur du couvercle du trébuchet indique, en gros et grains, les poids de monnaies du XIXe siècle. L'instrument était utilisé aux fins de vérification des pièces d'or et d'argent qui devaient être sonnantes, c'est-à-dire dont le métal tintait de façon particulière lorsqu'on les choquait, et trébuchantes, donc présentant le bon poids. Les définitions du DICTIONNAIRE DE L'ACADÉMIE FRANÇOISE de 1798 (l'an VI de la République) renseignent parfaitement sur le sens de l'expression, "espèces sonnantes et trébuchantes" :

Documents "Le Compendium"

"Le prêteur et sa femme" - Quentin METSYS - 1514 - Musée du Louvre
Document Wikimedia Commons

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2015 - Tous droits réservés

ACCUEIL

MECANIQUE

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                         

 

251 / 27 juin 2015