Le Compendium
      Albert Balasse

 

Tares monétaires

Ensemble de tares monétaires sur socle en noyer de 30 x 6 x 3,2 cm

Ces tares monétaires sont étalonnées en francs or. Le chiffre gravé sur le plat du bouton de préhension correspond à la valeur, d'un ensemble de pièces de monnaie en or (ou, dans certains cas, d'une seule pièce) ayant la même masse que la tare. Ainsi, la tare de 300 francs or pèse 96,77 g. Si on la place sur l'un des plateaux d'une balance et que l'équilibre est établi avec un ensemble de pièces en or disposées sur l'autre plateau, la valeur globale de l'ensemble des pièces est de 300 francs or.  

Notre série est composée de 11 éléments : 1000 - 500 - 400 - 300 - 200 - 100 - 50 - 40 - 20 - 10 et 5 francs or. La tare de 1000 francs or à une masse voisine de 322,60 g, celle de 5 francs pèse un peu plus de 1,60 g. Elles ont été utilisées jusqu'au début du XXe siècle, probablement dans le secteur de la banque et dans le commerce, pour établir rapidement la valeur du contenu d'une caisse, ou bien sûr, pour vérifier la masse d'une pièce ...

La tare de 20 francs or est isolée en vue de sa pesée ...

La pesée simple de la tare "20 francs or" est réalisée au trébuchet et avec une précision de 5 cg. Le résultat obtenu est 6,45 g. Cette masse correspond, compte tenu de l'incertitude qui accompagne la mesure, à la valeur de 6,451 61 g relevée dans le Tableau des poids, diamètres et épaisseurs emprunté au DICTIONNAIRE GÉNÉRAL DES SCIENCES de Privat-Deschanel et Focillon (1880) : il s'agit de la masse de la pièce de monnaie française, le "Napoléon de 20 francs", ou "Louis d'Or" ...

Le titre de l'or utilisé dans la fabrication de ces pièces est égal à 0,9 (900/1000e)

A gauche, la tare 1000 francs or pèse presque 322,60 g  ce qui correspond à 50 Louis d'or ou Napoléon de 20 francs. A droite, la plus petite tare, qui correspondant à 5 francs or, pèse un peu plus de 1,60 g, masse qui caractérise la petite pièce de 5 francs or représentant Napoléon III. Il est donc facile, en utilisant certaines des tares de la série et en particulier les tares de valeurs 100, 50, 20, 10 et 5 francs or, de vérifier si l'une ou l'autre des pièces en or est "trébuchante" c'est-à-dire, en se référant au DICTIONNAIRE DE L'ACADÉMIE FRANÇAISE de 1798,  si elle "est de poids".

Document "Le Compendium"

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2016 - Tous droits réservés

ACCUEIL

MISCELLANÉES

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                         

 

267 / 20 janvier 2016