Le Compendium
         Albert Balasse

Microscope de poche
avec cellule d'observation

Petit microscope muni d'une cellule d'observation - Longueur minimum 4 cm - Coffret 6,5 x 5 x 4 cm - France (probablement) - Vers 1880

Le microscope reçoit des petites préparations dont l'épaisseur peut être importante. Deux ouvertures diamétralement opposées, que l'on découvre en faisant glisser la bonnette enveloppant l'extrémité du corps cylindrique, permettent d'insérer  la préparation. Le système optique est formé par deux lentilles convexes distantes de 2 cm l'une de l'autre et fixées dans le tube optique. La mise au point est réalisé par glissement de ce tube dans le collier du corps de l'instrument. 

Les dessins de la puce et, un peu plus bas, de la libellule
sont sortis des Cahiers d'Histoire Naturelle
par M. Edwards et A. Comte - 1858

Puce de Chat photographiée à travers notre petit microscope

Une particularité intéressante est la présence d'une cellule d'observation formée entre deux disques en verre fins dont l'un est solidaire du corps principal de l'instrument, l'autre étant serti dans la bonnette coulissante.  

On peut placer entre les deux disques en verre un objet transparent comme, par exemple, ce fragment d'aile ayant appartenu à une libellule ...

... pour observer et, comme nous l'avons fait, photographier l'important réseau de nervures.

Dehors il pleut. Derrière la vitre qui se couvre de gouttelettes d'eau, une autre libellule, bien vivante celle-là, nous observe : c'est chacun son tour ...

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2015 - Tous droits réservés

ACCUEIL

OPTIQUE

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                                 Albert BALASSE