Le Compendium
      Albert Balasse

Microscope à main, pour l'école et le salon
"Candlestick Microscope"

On rencontre l'instrument sous le nom microscope de classe ou de démonstration (Class or Demonstrations Microscope) dans THE JOURNAL OF THE ROYAL MICROSCOPICAL SOCIETY  de juin 1882, microscope pratique pour la classe (Convenient Class Microscope) dans le catalogue QUEEN & Co de 1890,  microscope d'école et de salon (Schul und Salon Mikroskop) dans DAS MIKROSKOP UND SEINE ANWENDUNG d'Hermann Hager en 1870 ou encore microscope chandelier (Candlestick microscope) ... Notre spécimen est identique au modèle construit par Paul WAECHTER, à Berlin,  et il est commercialisé par Queen & Co, à Philadelphie, vers 1880. Le modèle initial est signé ENGELL près de Berne  (MIKROSKOP de P. Harting - 1866).

Microscope pour l'école et le salon
"Candlestick microscope" "Microscope chandelier"

hauteur 17,5 cm - diamètre maximum 8,7 cm - Vers 1885

Le microscope est muni d'un miroir argenté de Lieberkühn qui enveloppe l'objectif. Après avoir frappé sa surface réfléchissante, la lumière est renvoyée au foyer du miroir, de type concave, à l'endroit ou doit être placée la préparation. Il devient possible d'observer, non seulement les objets transparents, mais les objets opaques qui, de ce fait, se trouvent éclairés par dessus.

MIKROSKOP
THEORIE, GEBRAUCH, GESCHICHTE
(Théorie, utilisation, histoire)
 par P. HARTING - 1866

Document Internet Archive

Les deux photographies qui suivent montrent la manière d'insérer une préparation entre le miroir de Lieberkühn, monté sur un système de ressorts, et la large couronne plate et noire sur lequel il s'appuie. Pour des raisons esthétiques, nous avons placé la lame de façon à ce que la face utile des étiquettes soit visible. En réalité, la préparation doit être retournée pour que les étiquettes se trouvent en regard de l'objectif du microscope.

La préparation est déposée dans la fenêtre ménagée dans la couronne. Une légère pression des doigts sur les deux extrémités de la lame fait reculer le miroir. Il suffit alors d'imprimer un mouvement de rotation à la lame pour l'insérer dans l'espace formé. En relâchant la pression, le miroir tend à reprendre sa position initiale et plaque la préparation contre la couronne plate. La lame est parfaitement maintenue mais il demeure toujours possible, par petites pressions successives, de la déplacer pour choisir la zone la plus intéressante. La mise au point est réalisée en faisant coulisser le tube optique. Après réglage il est possible de figer celui-ci en agissant sur la bague métallique de serrage située dans la partie médiane du microscope. La préparation correctement disposée et le tube optique immobilisé, le maitre peut faire circuler le microscope dans sa classe, sans que les élèves aient à se préoccuper des réglages ...

JOURNAL OF THE ROYAL MICROSCOPICAL SOCIETY - Février 1885
Document Biodiversisty Heritage Llbrary

L'objectif peut être scindé et permet, avec l'oculaire dont est doté l'instrument, deux grossissements voisins de 40 et 80 fois.

Nous avons utilisé notre microscope pour observer deux préparations anciennes au plus faible grossissement. La patte de mouche utilise la totalité de la lumière fournie tandis que la minuscule coquille fossilisée, présentée sur un fond noir, est éclairée uniquement par dessus grâce au miroir de Lieberkühn. Quelques expériences réalisées nous ont montré l'efficacité du dispositif : pouvoir déplacer librement le microscope devant un ciel clair permet de choisir le bon éclairage pour un sujet donné. Ce serait parfait si les opérations de positionnement, de déplacement et de retrait des lames n'étaient pas délicates, voire risquées, pour les plus anciennes ...


Patte de mouche syrphide


Coquille fossile

En février 1903, c'est-à-dire près de 40 ans après l'apparition de la première version attribuée à ENGELL, le JOURNAL OF THE ROYAL MICROSCOPICAL SOCIETY  évoque ce microscope utilisé, à l'école, pour la botanique, la zoologie, etc. Il est dit que l'instrument, de fabrication allemande, présente des aspects intéressants bien qu'il ne soit pas récent. A ce moment là, le "Portable Class-Microscope" possède un objectif triple qui permet les grossissements de 44, 96 et 130 fois. De plus, une bonnette perforée en son centre est utilisée, d'une part pour protéger le miroir de Lieberkühn lorsque microscope n'est pas utilisé (peut être n'y a-t-il plus le coffret de rangement) et d'autre part pour servir de diaphragme lors de l'examen des objets transparents ...

JOURNAL OF THE ROYAL MICROSCOPICAL SOCIETY - Février 1903
Document Biodiversisty Heritage Llbrary

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2016 - Tous droits réservés

RETOUR VERS "MICROSCOPES SIMPLES ET COMPOSÉS"
(Optique - II)

ou :

ACCUEIL

OPTIQUE

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                                 Albert BALASSE

 

 

255 / 8 septembre 2015