Le Compendium
      Albert Balasse

 

Lames minces de roches
préparées par Ivan Werlein

Quatre lames minces de roches en provenance du CAP HORN, préparées par Ivan WERLEIN à la fin du XIXe siècle

Ces deux photographies représentent la même partie d'un fragment d'Andésite augitique, roche volcanique, fixé entre plaquette et lamelle en verre.

Ce fragment consiste en une "lame mince" de roche, obtenue par tronçonnage, abrasion et polissage amenant son épaisseur à une valeur finale de 30 µm, soit 0,030 mm. Comme les autres lames minces présentées sur cette page, elle a été réalisée entre 1878 et 1887 par Ivan WERLEIN opticien d'origine russe et pionnier, en France, de la technique de lithopréparation. La lame mince, collée sur une plaquette de verre au cours de son élaboration, puis protégée par une lamelle en fin d'opération, est destinée à être observée au microscope polarisant. A gauche, le schéma proposé par LANGERON dans son PRÉCIS de MICROSCOPIE (édition de 1934) montre les éléments caractéristiques d'un tel instrument :  le polariseur, sous la platine et l'analyseur au-dessus de l'oculaire. Il s'agit  de prismes de Nicol (ou "nicols") qui, sur les appareils actuels, sont remplacés par des lames ou filtres polarisants.

Tout comme pour l'exemple qui suit et qui appartient à une seconde lame d'Andésite augitique, l'image de gauche est obtenue en lumière polarisée non traitée par l'analyseur et celle de droite en lumière polarisée analysée. Les nicols sont "croisés" c'est-à-dire que le plan de polarisation de l'analyseur est perpendiculaire à celui du polariseur : les contrastes et couleurs apparaissent et renseignent le minéralogiste sur la présence de composants dont il connaît les propriétés optiques ...

Cette autre lame est une coupe de Dolérite, roche éruptive. Les deux premières images sont réalisées dans les mêmes conditions que précédemment, lumière polarisée non analysée à gauche et lumière polarisée analysée à droite.

Les quatre suivantes sont obtenues sur une autre zone de la lame. Entre chaque prise de vue, nous avons fait pivoter le polariseur sur lui-même et d'une quinzaine de degrés. L'angle des plans de polarisation des deux éléments polariseur et analyseur se trouve modifié  : le découpage est le même, les couleurs changent, des détails apparaissent et d'autres ne sont plus visibles...

Ce microscope de la fin du XIXe siècle aurait pu être utilisé par Ivan Werlein pour observer ses lames minces. On aperçoit, au centre de la platine, là ou doit être placée la préparation, la face de sortie du nicol polariseur. Dans le tube optique, l'objectif est surmonté du nicol analyseur. L'instrument possède une platine à rotation permettant les études minéralogiques ...

La dernière préparation est une lame mince de Diorite quartzifère andésitique. Nous avons photographié, toujours dans les conditions propices à l'analyse, deux zones distinctes. Les plages photographiées ont un côté de 1 mm.

La photomicrographie en lumière naturelle et en lumière polarisée à la fin du XIXe siècle - Appareil Nachet
Journal of the Royal Microscopical Society - décembre 1892

Pour atteindre la page présentant le microscope à platine tournante,
il suffit de cliquer sur la vignette, à droite

 24 juillet 2017 : 300ème page du Compendium ...

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2017 - Tous droits réservés

ACCUEIL

OPTIQUE

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                                 Albert BALASSE

 

300 / 23 juillet  2017