Le Compendium

Microscope, type médical, Cogit

Microscope COGIT - Hauteur minimum 30 cm - FRANCE - Vers 1920

Ce microscope ressemble aux modèles "stativ G" et "stativ GH" proposés, dans le premier quart du 20e siècle, par la société allemande Ernst LEITZ. COGIT, qui a signé l'appareil, était alors agent et dépositaire de la marque allemande pour la France. Il s'agit-il donc probablement d'un microscope fabriqué par Leitz. Son pied, lourd, lui donne une bonne stabilité et permet une inclinaison importante. Il est doté d'un système à pignon et crémaillère pour le réglage rapide et d'une vis micrométrique à tambour divisé pour la mise au point fine. L'appareil d'éclairage se compose d'un miroir double plan et concave et d'un condenseur de Abbe avec diaphragme iris. Il est présenté ici avec une surplatine BBT Krauss graduée, à mouvements rectangulaires, permettant des déplacements précis et le repérage à la surface de la préparation .

Le tambour gradué solidaire de l'une des commandes de la vis micrométrique permet de mesurer la distance entre deux niveaux d'une préparation microscopique. Le passage d'une division à la suivante devant le trait de repère (il pourrait s'agir, ici, du passage de la division actuelle à la division 20) correspond à un déplacement du tube optique de 0,002 mm dans son axe. Il devient alors possible de mesurer l'épaisseur d'un objet en mettant successivement au point sur sa face supérieure et inférieure puis en multipliant la différence des deux lectures par l'indice de réfraction de la substance qui compose cet objet.

COGIT
619
PARIS

A gauche, le microscope "type médical" de COGIT, présenté dans la 5e édition du PRÉCIS DE MICROSCOPIE de M. LANGERON.

Document Le Compendium

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2012 - Tous droits réservés

ACCUEIL

OPTIQUE

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                                 Albert BALASSE