Le Compendium

Microscope simple pour préparations
et dissections

Microscope simple pour préparations et dissections - longueur 26 cm - Vers 1890

(Document "Le Compendium")

TRAITÉ ÉLÉMENTAIRE DE MICROSCOPIE
par Eugène TRUTA
Gauthier-Villars - PARIS - 1883

Le système optique est fixé sur un large support offrant de chaque côté de la platine deux plans inclinés très stables qui servent à donner un point d'appui aux mains de l'opérateur pendant la dissection qu'il réalise sur la platine.

La platine de 60 mm de diamètre est éclarée, par dessous, par un large miroir. A cet éclairage on peut préférer, dans certains cas, un fond noir obtenu en glissant une plaque opaque entre la platine et le miroir. Deux valets permettent de maintenir en place une lame préparée  ou une cellule d'observation.

Les trois doublets sur monture métallique laquée offrent les grossissements de l'ordre de x5, x15 et x25.

Le microscope utilisé est du type Raspail. La crémaillère, commandée par deux boutons moletés, permet d'élever ou d'abaisser tout le système porte-doublet pour réaliser la mise au point. Le bras horizontal pivote de droite à gauche. D'autre part, il se compose de deux tubes dont l'un, intérieur, se déplace d'avant en arrière par rotation d'une vis de rappel commandée par un troisième bouton moleté. Le double mouvement horizontal permet au doublet en place de parcourir toute la surface de la platine pour être amené sur un point précis de la préparation.

Le modèle est suivi par Stiassnie, successeur de Vérick, et en 1905 il est vendu 60 francs avec ses trois doublets achromatiques et les "accessoires ordinaires".

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2012 - Tous droits réservés

ACCUEIL

OPTIQUE

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                                 Albert BALASSE