Le Compendium
       Albert Balasse

Pile thermoélectrique

Pile thermoélectrique  par KIPP (Hollande) - hauteur actuelle sur son support : 18 cm

243
KIPP
DELFT   HOLLAND

Manuel de PHYSIQUE par J. LANGLEBERT - Paris, 1865

La pile thermoélectrique, inventée par NOBILI en 1830 est une application de l'effet SEEBECK décrit préalablement. Elle est constituée d'une série de fins barreaux de bismuth bb' et d'antimoine aa' soudés les uns aux autres de manière que toutes les soudures de rang pair soient à une même extrémité, et les soudures de rang impair à l'autre. Plusieurs séries de couples semblables, isolés les uns des autres, sont disposés parallèlement, les unes à côté des autres. La pile ainsi formée est maintenue dans une monture en cuivre dont deux bornes communiquent l'une, avec le premier barreau d'antimoine , l'autre avec le dernier barreau de bismuth.

Par association de la pile de Nobili et du galvanomètre de Melloni, on obtient le thermomultiplicateur de Melloni qui permet de déceler et de mesurer de très faibles écarts de température.

 

TRAITÉ ÉLÉMENTAIRE DE PHYSIQUE
par A. GANOT - Paris -1894

Dans la pile thermoélectrique développée par la société KIPP, une douzaine de couples sont ainsi disposés dans le petit cylindre de laiton de faibles dimensions (2,5 x 2,5 cm) de telle façon qu'une des séries de soudures est en regard de l'embouchure du cylindre tandis que l'autre est située vers le fond.

Le cône amovible permet de canaliser la chaleur.

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2018 - Tous droits réservés

ACCUEIL

ÉLECTRICITÉ

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                                   Albert BALASSE