Le Compendium
        Albert Balasse

 

Voltamètres
ou cuves à électrolyse

CATALOGUE MÉTHODIQUE 
 PHYSIQUE INSTRUMENTS DE PRÉCISION
LES FILS D'ÉMILE DEYROLLE - 1910 -PARIS

Voltamètre hauteur 20 cm - Socle en acajou 10 x 15 cm

Voltamètre Deyrolle, alimenté par une pile Grenet

PRÉCIS DE PHYSIQUE par É. FERNET - Paris, 1870

Aujourd'hui, le nom d'origine "voltamètre" demeure, mais on parle aussi de cuve à électrolyse ou d'électrolyseur.

Accompagnant ce deuxième modèle, un statif et ses deux pinces permettent de maintenir verticalement les tubes gradués au-dessus des électrodes du voltamètre. On peut mesurer les dégagements gazeux qui se produisent sous forme de petites bulles qui se forment à la surface des électrodes puis s'élèvent dans les tubes gradués ...

Voltamètre à électrodes en platine et socle métallique - Hauteur 14 cm ; diamètre du socle 11,5 cm

LEÇONS DE PHYSIQUE - L. MARGAT-L'HUILLIER -  Paris - 1897

 

Voltamètre à électrodes en platine et socle en acajou - Hauteur 13,5 cm ; diamètre du socle 10 cm

Vers une page du Compendium ayant quelques rapports  avec l'électrolyse :

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2017 - Tous droits réservés

ACCUEIL

ÉLECTRICITÉ

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                                   Albert BALASSE

 

Page 39 de 2007 / nouvelle version le 6 février 2017