Le Compendium
         Albert Balasse

Excitateur universel

Devant une bobine de Ruhmkorff indispensable à sa mise en oeuvre, l'excitateur universel. Socle de 17 x 9 cm.

Deux colonnes métalliques s'élèvent au dessus de deux bornes à vis nécessaires au branchement de l'enroulement induit de la bobine de Ruhmkorff. Ces colonnes supportent deux tiges métalliques qui, par un jeu de rotules et de coulisses, sont parfaitement mobiles dans toutes les directions. Les tiges sont terminées à une extrémité par un manche isolant en bois permettant de les manipuler et à l'autre extrémité par un manchon à vis servant à fixer des électrodes de formes variées. Le dispositif permet d'observer la décharge électrique et ses effets dans de bonnes conditions.

On reconnait dans le montage - qui pourrait avoir été réalisé et photographié dans un cabinet de physique de la fin du XIXe siècle - la grande bobine de Ruhmkorff du Compendium alimentée par deux piles Grenet associées en série.

L'excitateur universel, relié à la bobine de Ruhmkorff, est utilisé pour observer ce qu'il advient de l'étincelle produite entre les électrodes lorsqu'on interpose une lame de verre de faible largeur. Pour l'expérience, les piles Grenet sont remplacées par un modèle plus actuel ...

Le chargement de la séquence QuickTime
peut demander plusieurs secondes

L'étincelle contourne la lame de verre, mauvais conducteur de l'électricité, en léchant plus ou moins la surface. Dessous, la même expérience sous la forme d'une photographie.

On relate dans les traités de physique de la deuxième moitié du XIXe siècle que Ruhmkorff, avec une bobine de dimensions exceptionnelles dont le fil induit  mesurait 120 kilomètres de longueur, a pu percer un bloc de verre de plusieurs centimètres d'épaisseur. La Fig 927, ci-dessous, montre le dispositif utilisé. Le bloc de verre V repose sur un cylindre isolant en verre dans lequel se trouve un conducteur terminé dans sa partie supérieure par une pointe. Au dessus du bloc de verre un second conducteur, également terminé par une pointe dans sa partie inférieure est isolé dans un gros tube de verre r rempli de gomme laque coulée à l'état de fusion. Les pointes des deux conducteurs sont en contact avec le bloc de verre à percer ...

TRAITÉ DE PHYSIQUE par A. GANOT
Paris - Librairie Hachette et Cie- 1894

Sur cette gravure, l'excitateur universel est disposé sur une étagère en haut et à gauche.

L'ÉTINCELLE ÉLECTRIQUE par A. CAZIN - Paris - Librairie Hachette et Cie - 1876
Document "le Compendium"

Il suffit de cliquer sur la vignette, à droite, pour ouvrir la page présentant la bobine de Ruhmkorff que nous avons utilisée pour réaliser cette expérience.

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2016 - Tous droits réservés

ACCUEIL

ÉLECTRICITÉ

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                                   Albert BALASSE