Le Compendium
      Albert Balasse

 

Balances Romaines - II

Petite romaine à fléau en bois

Le fléau de cette balance est en bois dur et mesure 22,5 cm. Un trèfle est frappé sur l'extrémité : il peut s'agir de la marque du balancier. Comme très souvent pour ce type de balance, deux capacités et donc deux sensibilités sont proposées suivant que l'instrument est suspendu par un anneau ou par l'autre. Le "côté fort" du grand bras de fléau correspond à la capacité la plus élevée et le "côté faible", à la capacité la plus faible. La photographie qui suit nous montre le côté faible permettant la pesée des objets de 1 à 16 livres.

Les essais réalisés, en suspendant au crochet des masses marquées actuelles, montrent que le grand bras de fléau n'est pas divisé en unité du système métrique mais en une livre ancienne de valeur comprise entre 485 et 495 g. L'incertitude qui accompagne notre résultat est due, d'une part, aux équilibres instables, et d'autre part, à la difficulté d'apprécier la position du curseur entre deux repères consécutifs. Toutefois, les résultats obtenus nous autorisent à penser que l'unité utilisée peut être la livre de Paris, égale à 489,5 g et considérée comme la référence entre 1795 et 1812. C'est en effet en 1812, que fut définie la livre métrique telle que nous la connaissons aujourd'hui et qui correspond au demi-kilogramme c'est-à-dire à 500 g. Auparavant, la valeur fluctuait ainsi que l'indique la définition du DICTIONNAIRE DE L'ACADÉMIE FRANÇOISE de l'an VI de la République. (1798) :

Document "Le Compendium"

Dans ses LEÇONS DE PHYSIQUE EXPÉRIMENTALE (1745), l'Abbé NOLLET traite de la balance romaine. Nous avons modifié la mise en page de l'ouvrage pour rapprocher la figures 33, issue de la planche consacrée aux équilibres, du texte correspondant :

Petite romaine à fléau en acier

Le fléau de cette seconde balance romaine mesure 29 cm. Comme précédemment, le grand bras est gradué en livres anciennes, mais d'une correspondance en gramme différente, dont les fractions sont marquées par des points. Des symboles géométriques simples permettant de repérer les séries de 5 et 10 points. Sur le côté fort du bras de fléau, deux croix consécutives correspondent à une variation de 5 livres. La graduation est donc réalisée en demi-livre ancienne.

DICTIONNAIRE DE L'ACADÉMIE FRANÇOISE de l'an VI de le Répunlique (1798)

Pour voir d'autres balances romaines ou pesons à contrepoids dans le Compendium, il suffit de cliquer sur la vignette à droite

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2015 - Tous droits réservés

ACCUEIL

MECANIQUE

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                         

 

263 / 05 novembre 2015