Le Compendium

Grand compte-fils pliant
à 3 ouvertures

Compte-fils à 3 ouvertures - Dimensions replié : 5,5 x 4,0 x 1,5 cm - Diamètre de la lentille : 2,8 cm

Le grand compte-fils de 5,4 x 5,0 cm est placé près d'un modèle classique aux dimensions plus modestes. Il possède trois ouvertures ou fenêtres d'observation mobiles autour d'un même axe. Le côté de la plus grande ouverture est très légèrement supérieur à 2,7 cm. En fait, cette dimension équivaut à l'ancien pouce de France (1 p = 2,706 cm). L'ouverture intermédiaire correspond à 1/2 pouce ou, ce qui revient au même, à 6 lignes et la plus petite à 1/4 pouce ou 3 lignes (0,6765 cm).

On retrouve des valeurs identiques dans le catalogue de la Société des Lunetiers, vers 1900, à la page consacrée aux compte-fils. Le pouce, unité française supprimée en 1795 lors de la mise en oeuvre du système métrique, n'est jamais mentionné mais il est bien présent sous sa correspondance exprimée en centimètres ... De plus, le nombre est souligné ce qui indique qu'il est des "plus courants et généralement en magasin".

A l'origine, cette loupe qui grossit entre 3 et 4 fois, sert à apprécier le degré de finesse d'un tissu en permettant de compter facilement les fils de chaîne ou de trame sur un petit espace déterminé. Sur la photographie ci-dessus, la plus petite fenêtre est escamotée - on la voit dans une position verticale - pour laisser la place à une surface d'observation carrée dont le côté vaut 1/2 pouce ou 1,353 cm.

Le même instrument est utilisé par l'imprimeur qui vérifie la finesse de son travail. Par exemple, nous vérifions ici la patte antérieure gauche d'un Lézard gris rencontré sur une planche des "Oeuvres du Comte de Lacépède", ouvrage édité en 1830.

A travers la loupe et dans la plus petite ouverture, la patte du petit quadrupède est parfaite. En revanche, on observe une distorsion de l'image des fenêtres du compte-fils lorsqu'on s'éloigne du centre. Cette déformation (distorsion en croissant) est bien normale lorsque l'on sait que l'ouverture la plus grande est pratiquement égale au diamètre de la loupe et que cette dernière est formée d'une seule lentille assez fortement biconvexe.

Il suffit de cliquer sur la vignette qui suit pour découvrir d'autres compte-fils présents dans le Compendium

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2014 - Tous droits réservés

ACCUEIL

OPTIQUE

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                                 Albert BALASSE