Le Compendium

      Albert Balasse

 

 

Microscope "achromatique simplifié"
de N.-P. Lerebours

"INSTRUCTION PRATIQUE  SUR LES
MICROSCOPES, contenant la description des
microscopes achromatiques simplifiés"
N.-P. Lerebours -1846

Exemplaire marqué du chiffre "5" - Hauteur 27 cm -  Vers 1845

L'appareil est présenté avec le renvoi à prisme qui le transforme, à volonté, en microscope horizontal. En 1850, le modèle droit est vendu 90 francs. Muni du dispositif de renvoi, le prix atteint 120 francs.

L'objectif est formé par deux cônes aux axes communs avec celui du tube optique et par trois lentilles de puissances différentes. Lorsque l'objectif est en place, le cône extérieur enveloppe le cône intérieur. La présence de deux oculaires, un "faible" et un "fort", et le fait de pouvoir placer la lentille objectif la plus faible à l'extrémité de l'un ou l'autre des cônes, permet de réaliser 18 amplifications, allant de 25 à 480 fois.

Dans son ouvrage, "INSTRUCTION PRATIQUE SUR LES MICROSCOPES" (1846), Noël Paymal LEREBOURS décrit son microscope achromatique simplifié, dont nous avons, ici, la version la plus complète : "Ces microscopes, présentés à l'Institut, doivent le grand succès dont ils jouissent autant à l'universalité de leur usage qu'à leur extrême bon marché. La lentille la plus faible, employée seule, a une amplification excessivement faible ; ainsi, les gens du monde, qui ne voient dans le microscope qu'un passe-temps, pourront examiner des insectes entiers sans éprouver les difficultés qu'ils rencontraient dans les autres instruments qui ont un champ fort rétréci ; quant aux puissants grossissements, notre combinaison la plus forte dépasse de beaucoup les limites nécessaires pour voir parfaitement la plupart des objets les plus difficiles"

Des accessoires livrés avec le microscope. D'abord les éléments d'une cellule d'observation d'animalcules utilisable en compresseur : verres plans et concaves, diaphragmes minces en cuivre. Puis la "dame", en ébène et ivoire, qui se pose sur la platine porte-objet pour l'observation des corps opaques : on choisit l'une ou l'autre des faces pour faire opposition à la couleur de l'objet étudié.

COURS DE PHYSIQUE par A. GANOT - 1863

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2012-2017 - Tous droits réservés

MICROSCOPES

ou :

ACCUEIL

OPTIQUE

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                                 Albert BALASSE