Le Compendium
        Albert Balasse

Bobine d'induction en coffret

Le joli coffret en acajou verni de 15 x 7,5 x 7 cm renferme, sous son double fond, une petite bobine d'induction de Ruhmkorff montée sans condensateur ce qui réduit l'énergie des courants directs et, par suite, les effets physiologiques qui peuvent être produits. Les seuls accessoires qui l'accompagnent sont deux électrodes cylindriques "porte-éponge" et les connections particulièrement souples. Il peut s'agir soit d'une bobine médicale, soit d'un divertissement scientifique. Ces derniers étaient très à la mode à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle. Les appareils d'induction de ce type portaient le nom peu réjouissant de "bobine à électriser", "bobine à secousses" ou de "torpilles électriques" : le patient... ou la victime qui saisissait à pleines mains les électrodes cylindriques subissait une commotion plus ou moins agréable.

Les deux bornes d'alimentation, extrémités de l'enroulement primaire de la bobine, sont reliées à la pile Grenet ("pile bouteille ou pile au bichromate"). En enfonçant plus ou moins le tube gradateur visible entre les deux bornes d'alimentation et en choisissant le couple de bornes de sortie, le manipulateur pouvait moduler les effets escomptés...

Catalogue RADIGUET A PARIS - APPAREILS ÉLECTRIQUES - Edition 1898-1899
(Document Cnum - Conservatoire numérique des Arts et Métiers - http://cnum.cnam.fr)

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2015 - Tous droits réservés

ACCUEIL

ÉLECTRICITÉ

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                                   Albert BALASSE