Le Compendium
      Albert Balasse

Microscope de poche

Microscope de poche - Hauteur minimum 6 cm - diamètre du corps cylindrique 3,2 cm - Vers 1870

Le principe est celui du microscope de poche d'origine allemande, le "Taschenmikrokop", dont on rencontre quelques exemplaires dans le Compendium. La réalisation est, toutefois, beaucoup plus sérieuse. La lame préparée, ou l'objet que l'on a placé entre deux lames vierges, traverse le corps du microscope et est maintenu en place, pressé par la platine mobile à ressort. Pour observer, il suffit de diriger la base, ouverte, de l'instrument vers une source de lumière afin d'éclairer le sujet. La mise au point est réalisée par tirage de l'œilleton.

L'instrument est doté d'un doublet de Wollaston semblable à ceux qui accompagnent les meilleurs microscopes simples. Les images obtenues sont de bonne qualité. Le grossissement est de l'ordre de 25 fois.

Nous avons photographié, à travers l'optique du microscope, une préparation de patte d'Ocypus Olens, coléoptère noir de la famille des Staphylins, aux élytres très courtes, et que l'on rencontre sous les pierres, sous les écorces et dans les détritus. On le surnomme le diable... La lame, préparée par Joseph BOURGOGNE, micrographe français du milieu du XIXe siècle, accompagnait le microscope à son arrivée dans le Compendium.

ESQUISSES ENTOMOLOGIQUES
par M. l'abbé J.-J. BOURASSÉ
Tours - 1853

Les vignettes qui suivent conduisent aux pages du Compendium traitant du même type de microscopes.

Copyright © Le Compendium / Albert Balasse  - 2007/2015 - Tous droits réservés

ACCUEIL

OPTIQUE

NOUVEAUTÉS

PLAN DU SITE

SITE MAP

 Pour me laisser un message : ABCompendium@orange.fr                                                                 Albert BALASSE

 

247 / 23 avril 2015